Rapport d'activité 2016

Le rapport d'activité 2016 est disponible dans la rubrique Publications

 

2016

Quand le Street Art s’engage pour la protection de l’enfance

Quand le Street Art s’engage pour la protection de l’enfance : ventes aux enchères d’œuvres Street Art au profit des jeunes placés à  la Maison du Sacré Cœur

 

street montmartre

Jeunes majeurs, jeunes adultes, une temporalité activée par un droit à l’expérience

Jeunes majeurs, jeunes adultes, une temporalité activée par un droit à l’expérience

 

Les jeunes pris en charge dans le cadre de la Protection de l’Enfance, peuvent bénéficier d’un contrat jeune majeur à leur majorité. Créé sous la présidence de V. Giscard d’Estaing lors de l'abaissement de la majorité de 21 à 18 ans en 1974, ce nouveau cadre juridique et administratif permettait la continuité de l’accompagnement social et éducatif des jeunes en situations de placement, afin de favoriser leur insertion dans la société.

L’accompagnement réalisé par les éducateurs et les équipes pluri-professionnelles auprès des jeunes majeurs, s’exerce aujourd'hui dans le cadre de l’article L.221-1 du code de l’Action Sociale et des Familles. « Apporter un soutien matériel et psychologique […] aux mineurs émancipés et majeurs de moins de vingt-et-un ans confrontés à des difficultés familiales, sociales et éducatives susceptibles de compromettre gravement leur équilibre. ».

Lire la suite...

Exposition Enfants batisseurs

En 1978 Yve Flatard découvre le Terrain d’Aventure près de la Place des fêtes. Il y effectuera un reportage pendant 18 mois jusqu’à la fermeture du terrain. De ce reportage qu’il poursuivra sur d’autres terrains – Paris 20°, Villiers le Bel, Massy Palaiseau – naitront une exposition, des articles pour dans la presse et un livre en 1983.

 affiches expoTA 2017 red

Les Terrains d’aventure sont des espaces laissés vacant en milieu urbain investi par des associations afin de donner aux enfants d’un quartier un lieu d’expression et d’autonomie.

Il offre aux enfants de la ville un espace de liberté qu'ils peuvent aménager, transformer. 0ù créer à leur guise laissant libre court à leurs rêves, leurs idées, leurs envies et donc leur créativité.

C'est aussi un lieu d'échanges, de découvertes et d'apprentissages multiples ayant une philosophie axée sur le respect de l'autre, de sa différence, de son identité, de sa capacité à faire des choix et donc à avoir une certaine autonomie. On y développe la solidarité au lieu de la compétitivité.

Les enfants mettent en place leurs propres projets individuels ou collectifs avec à leur disposition des outils simples dans un environnement où on apprend à faire « avec » les autres et pas « contre ».

A travers des activités telles que la construction de cabanes, de structures de jeux (tyrolienne, pistes de skate, ...) la confection de four pour des repas au feu de bois, l'enfant développera des notions de socialisation, de citoyenneté, de solidarité.

Lors de l’exposition qui aura lieu pendant les Journées Européennes du Patrimoine une rencontre débat avec les 2 premiers animateurs (Marie-Bé Gambé et Michel Corrignan) du terrain de la place des fêtes aura lieu le samedi 16 septembre 2017 sur le lieu même de l’exposition.

                 

Une exposition documentaire mais également sensible.

A l’heure où le développement des villes tend à rechercher, à retrouver un peu plus d’humanité (jardins partagés, auto-production alimentaire, réutilisation ou réemploi de matériaux, création ou réhabilitation d’espaces verts, ressourceries, ...) montrer ces images participe à une réflexion globale sur l’espace urbain et sa valeur, mais surtout la place et la valeur des enfants dans la ville

Jeunes majeurs jeunes adultes une temporalité activée par un droit à lexpérience

Jeunes majeurs

rss cotxet

  • dernière mise à jour : vendredi 15 décembre 2017 à 12:28:30