Valeurs

Nos valeurs, notre éthique

NOS VALEURS

Les valeurs sont le moteur de nos actions et s’expriment dans :

1 – LE RESPECT ET LA RECONNAISSANCE DE LA PERSONNE

Une phase de diagnostic menée au sein de l’association a mis en évidence des valeurs fortes qui rassemblent tous ses acteurs. Cette démarche de réflexion collective a vu s’affirmer la conviction de tous à considérer l’autre comme une personne, un sujet pensant éminemment respectable, digne d’intérêt et d’attention.


Cette dimension éthique nécessite une réflexion permanente autour de ce que l’on pourrait nommer un nouvel humanisme, c’est-à-dire la croyance dans la personne, la valeur de l’humain et de l’humanité.

La reconnaissance de la valeur de l’autre est un principe fondateur de l’association. Il s’applique tant aux enfants pris en charge qu’à leurs familles, mais aussi, à tous les acteurs de l’association, qui ont à cet égard un devoir d’exemplarité. La valeur de soi s’enrichit de cette reconnaissance.

S’il importe de veiller à la nécessaire confidentialité des éléments personnels connus à l’occasion de rencontres ou d’échanges, il est indispensable de veiller à la transparence des pratiques dans un souci permanent de communication en direction des enfants, des adolescents, des familles, des collègues et des partenaires, en s’assurant du caractère compréhensible de ce qui leur a été transmis.

2 – LA PROTECTION ET L’EDUCATION DE L’ENFANT OU DE L’ADOLESCENT

Dans le cadre de la protection de l’enfance en danger, l’association établit comme postulat que l’intérêt de l’enfant est une priorité essentielle à l’action qu’elle met en œuvre.

La qualité de ses services est intimement liée à la cohérence de l’action pluridisciplinaire dans laquelle tous les acteurs sont engagés et implique la recherche de l’adhésion des personnes concernées.

Afin de garantir, à tous, le déroulement optimal des interventions, cette cohérence repose sur les valeurs énoncées ci-dessous :

  • la confiance réciproque pour assurer la protection de l’enfant ; Le champ de notre intervention se situe dans le cadre des décisions officielles et légitimes des diverses autorités publiques.
  • La démarche éducative consiste à personnaliser les mesures de protection. Pour chaque situation il s’agit de recueillir l’avis des personnes concernées et d’établir un diagnostic concerté afin d’élaborer un projet individuel évalué régulièrement. Sa mise en œuvre implique une collaboration réelle et active de l’ensemble des acteurs, et en particulier de l’enfant ou de l’adolescent lui-même.

  • la vigilance continue, l’écoute respectueuse et bienveillante de la parole de l’enfant et l’observation partagée de ses comportements, nécessaires à une intervention éducative ; Il est primordial d’être attentif, de tenir compte de ce que dit l’enfant, de tout ce qu’il dit, mais aussi de tout ce qu’il nous montre à voir. Cela implique de trouver et de conserver une juste distance entre l’éducateur et l’enfant. Il convient donc de créer un lien de qualité permettant l’évaluation la plus objective possible de la situation particulière et de la souffrance qu’elle peut engendrer pour mettre en œuvre un accompagnement personnalisé.
  • Plus qu’une pratique, cette observation et cette écoute attentives, permanentes, bienveillantes et respectueuses constituent une valeur commune aux professionnels de l’association.

  • l’attention et l’intérêt accordés par l’association à chacun dans sa mission de protection et d’éducation ; Les acteurs de l’association sont réunis autour d’idées fédératrices qui valident leurs valeurs d’engagement de l’association.
  • La garantie de protection et d’éducation des enfants suppose une disponibilité de chacun qui dépend de la qualité des conditions de l’exercice professionnel. Le fait d’être reconnu dans ses compétences et de bénéficier d’un capital de confiance mutuelle favorise la possibilité de se remettre en question sans dommage dans la pratique professionnelle d’un travail en équipe.

  • l’attention portée à la mise en œuvre d’un projet personnalisé ouvert sur le monde extérieur. La finalité de l’action éducative étant le bien-être, l’insertion et l’autonomie sociale, les professionnels devront s’appuyer sur les ressources environnementales avec la volonté d’inscrire les enfants et leur famille dans les dispositifs de droit commun.

L’éthique définit la manière dont nous agissons par :

3 - LA QUALITE DES SERVICES RENDUS

L’association met en œuvre un processus concerté et continu d’évaluation de la qualité des services rendus. Elle tient compte de l’évolution des situations, des contextes, des pratiques et du nécessaire travail des équipes pluridisciplinaires. Elle favorise une réflexion régulière et collective autour d’indicateurs et de critères de qualité communs.

En conséquence, chaque structure de l’association prévoit dans son projet d’établissement une évaluation de la qualité de ses prestations.

4 - LES ACTEURS DE L’ASSOCIATION

Il n’y a pas de valeurs partagées sans éthique de la discussion.

L’ensemble des acteurs doit être attentif à créer et maintenir en permanence une dynamique et un intérêt partagé pour l’action associative mise en oeuvre car l’engagement individuel et collectif se construit.

L'association est garante de la mise en place dans chaque établissement et service d'espaces institués d'échanges, d'analyse des pratiques et de régulation.

Chaque professionnel, quelle que soit sa fonction, doit voir ses capacités d’écoute, d’observation, de bienveillance et d’empathie, reconnues, soutenues et valorisées ; les cadres hiérarchiques et techniques ne portent pas seuls la responsabilité d’une mobilisation motivante. En effet, chaque acteur de l’association fait partie de la même organisation sociale de travail.

Il est donc important de pouvoir mettre en œuvre des actions permanentes ou ponctuelles favorisant l’inscription des équipes dans une dynamique partagée d’action éducative et de formation continue.

L’association favorise le travail pluridisciplinaire, qui associe l’expérience et le savoir-faire des équipes éducatives, des services administratifs, des services généraux et des professionnels médicaux et paramédicaux, notamment des éducateurs spécialisés, des maîtresses de maison, des psychologues, des secrétaires, des surveillants de nuit...

Le conseil d’administration, garant du positionnement éthique et politique de l’association, se donne les moyens de prendre position en s'engageant dans les débats sociétaux relatifs à ses missions. Il définit les grandes orientations de l’association et détermine les objectifs généraux des divers modes d’interventions.

Grâce à l'instauration d'une veille éthique permanente, il porte attention, en lien avec la direction générale et les directeurs, à la mise en cohérence des projets institutionnels avec le projet associatif, à leur évolution et à leur bonne exécution. Il met en œuvre le règlement de fonctionnement de l’association précisant le rôle de chacun dans le schéma général d’organisation.

rss cotxet

  • dernière mise à jour : vendredi 15 décembre 2017 à 12:28:30